Logo menu

Faut-il abandonner Viadeo ? Est-ce que Viadeo est mort (encore) ?

Faut-il abandonner Viadeo ?  Est-ce que Viadeo est mort (encore) ?
Cette question est sur le bout des lèvres de nombreuses personnes, et ce quelque-soit le profil. Etudiant, chercheur d’emploi, employé, cadre ou patron d’entreprise, tous se demandent si Viadeo existe encore ? s’il est intéressant ou non de créer ou mettre à jour son profil ?
logos viadeo

L'histoire de Viadeo

Cette question est sur le bout des lèvres de nombreuses personnes, et ce quelque-soit le profil. Etudiant, chercheur d’emploi, employé, cadre ou patron d’entreprise, tous se demandent si Viadeo existe encore ? s’il est intéressant ou non de créer ou mettre à jour son profil ?

Avant de répondre à cette question, je vous propose un peu d’histoire afin de comprendre ce qui s’est passé.

 

En 2004, deux associés travaillent sur un projet commun afin de faciliter les échanges de leur club d’entrepreneur. C’est ainsi que Dan Serfaty et Thierry Lunati créé Viaduc qui deviendra trois plus tard Viadeo.  Dix ans plus tard, en 2017, le réseau social professionnel atteint jusqu’à 11 millions de membres en France. Son expansion est aussi dûe à plusieurs rachats de plateformes (Tianji, Soocial, Unyk), ce qui permettra à Viadeo d’atteindre 65 millions de membres dans le monde dont 25 millions en Chine.  

 

Viadeo a été leader en France pendant de nombreuses années et a voulu tout naturellement se développer à l’international.  L’échec de son développement sur le marché chinois lui a couté cher. L’investissement dans la société Unyk a aussi été un vrai flop.

Pendant ce temps, son rival américain – LinkedIn - a continué son développement, partant à la conquête des grands groupes, misant sur l’innovation de l’expérience utilisateur, et sur la technologie, et a rapidement distancé Viadeo.

Viadeo comptait jusqu’à 10 millions d’utilisateurs en France, mais c’est LinkedIn qui a atteint ce chiffre aujourd’hui alors que Viadeo n’en compte plus que 4 millions !

 

La guerre vs. LinkedIn

Le déclin de Viadeo

En 2016, le réseau social français Viadeo est placé en redressement judiciaire… et en 2017, c’est le groupe Figaro Classifieds (filiale du groupe Figaro, à savoir Cadremploi, Keljob ou CVaden)qui reprend la barre. 

La stratégie est simple : redonner un nouvel élan à Viadeo.  

Elle s’inscrit vers une double promesse B2C : accompagner les français dans la réussite de chaque étape de leur vie, et B2B : accompagner les entreprises dans l’attractivité et la fidélisation de leurs talents.

La stratégie a mis en avant un plan d’actions avec 12 points, Viadeo a donc décidé de travailler sur sa communication, changer son logo, simplifier l’usage de l’interface, revoir sa politique tarifaire et le contenu du gratuit, jouer la complémentarité avec ses job boards, développer l’algorithme de recommandation des offres et enfin multiplier les sollicitations des recruteurs…

 

La stratégie était prometteuse avec une vraie ambition. Nous étions à même de croire que le groupe Figaro Classifieds allait construire une machine de guerre du recrutement.  D’un côté, ils avaient les plateformes avec les offres d’emploi Cadremploi, Keljob…) et de l’autre une plateforme avec une base de données de candidats (Viadeo).

Le réseau social n’a pas pourtant pas réussi à convaincre. 

 

LinkedIn est devenu incontournable et Viadeo ne réussit pas à le détrôner.  Est-ce que Viadeo est allé assez loin ?  Personnellement, je n’en suis pas convaincu. Dommage.

 

Un compte gratuit avec LinkedIn donne par exemple toujours accès à beaucoup plus de fonctionnalités qu’avec Viadeo.  D’un point de vue financier, l’abonnement mensuel de Viadeo est vraiment moins cher, mais la puissance du réseau ne justifie pas l’investissement.

 

 

En conclusion, j’ai longtemps mis en avant notre petit fleuron Français, mais aujourd’hui j’ai peur que la bataille soit perdue. Les générations Y et Z ne semblent pas intéressés par le réseau, et je n’ai malheureusement pas vu de grands changements suite à la reprise de Figaro Classifieds.

 

Mon conseil est donc simple, développez votre profil sur LinkedIn, et par acquis de conscience, faites un copier-coller sur Viadeo.  

Pas besoin d’en faire plus.

 

 

Sources :

http://www.lefigaro.fr

http://corporate.viadeo.com

 

En savoir plusJ'accepte
Les cookies assurent le bon fonctionnement des services de ce site. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.